Accès direct au contenu

Recherche simple

Avec l’appui de la région Languedoc-Roussillon et de l’état, le Pôle Balard fédère les ressources en matière de recherche, formation et transfert de technologies autour de l’énergie, de la préservation des ressources, de la protection de l’environnement et de la chimie au service de la santé et du bien-être de l’homme.

RECHERCHE
En 4ème position après Paris, Lyon et Strasbourg pour la qualité de sa recherche, la Chimie à Montpellier regroupe 300 chercheurs et enseignants-chercheurs et 120 ingénieurs et techniciens au sein des Université de Montpellier I et Montpellier II et de l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier : ENSCM, CNRS, CEALes axes de recherche ciblent essentiellement l'énergie et les matériaux, la préservation des ressources et la protection de l'environnement, la chimie au service de la santé et du bien être de l'homme, et la nouvelle chimie et l'intensification des procédés.  

FORMATION / ENSEIGNEMENT 
En 2ème position nationale après celle de Paris, l'Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier offre à prés de 1.7000 étudiants des formations de niveau Licence, Master et  Doctorat .

VALORISATION ET TRANSFERT DE TECHNOLOGIES
L'association ChemSud au service du développement d'une chimie nouvelle pour un Développement Durable ainsi que le Pôle labellisé Carnot « Chimie, environnement et développement durable » permettent la valorisation et le transfert de technologie auprès des quelques 150 entreprises régionales.

CRÉATION D'ENTREPRISES INNOVANTES
Le dynamisme de ce secteur est à l'origine de la création de nombreuses entreprises innovantes comme Azasynth, Nanoledges, Polyphénols R&D, ADN Id, Spécific Polymers, Nova Décision, Colcom...

Publié le 22 février 2008

Imprimer au format PDF Imprimer au format PDFHaut de la page